B.T.S., D.U.T., universités, grandes écoles, écoles spécialisées… L’obtention du baccalauréat ouvre la porte à de nombreuses formations du supérieur. Mais avant de vous lancer dans les démarches d’inscription en établissements ou sur Parcoursup, vous devez déterminer vos priorités de poursuite d’études. Afin de passer le cap de l’orientation sereinement, voici nos sept conseils pour optimiser votre recherche et trouver la voie ou la formation qui vous correspond !

 #1 Différencier études longues et études courtes

 Les études courtes concernent les secteurs des affaires, de l’industrie ou des services. Elles sont davantage privilégiées par les bacheliers technologiques et professionnels dont les compétences correspondent aux exigences de ces secteurs. Ils ont le choix entre :

  • le B.T.S (Bac+2) : il dispense des enseignements spécialisés et allie théorie et pratique avec des périodes de stage ou une possibilité d’alternance. Le BTS est pensé pour favoriser l’insertion sur le marché du travail une fois le diplôme obtenu mais également pour ne pas fermer la porte à la poursuite des études.
  • Le D.U.T (Bac+2) : comme pour le B.T.S, sa formation comprend des expériences en entreprise, des travaux dirigés ou travaux pratiques en petits groupes et des projets tutorés en plus des cours magistraux.

Le B.T.S se prépare en lycée, en centre de formation ou dans un établissement privé du supérieur tandis que le D.U.T se passe en Institut Universitaire de Technologie. La différence entre ces deux formations réside dans l’encadrement des étudiants et l’autonomie qu’ils ont.

Les études longues, bien que majoritairement choisies par les bacheliers généraux à la sortie du lycée, sont accessibles à tous les profils. Elles peuvent être effectuées en universités ou en écoles spécialisées. Les universités délivrent trois grades de diplôme :

  • la licence générale ou professionnelle (Bac+3)
  • le master (Bac+5)
  • le doctorat (Bac+8)

Les écoles supérieures, elles, comprennent les écoles spécialisées et les “grandes écoles” qui sont des établissements d’enseignement publics ou privés reconnus par l’État. Effectuées généralement en 5 années, elles forment  à des pratiques professionnelles dans des secteurs spécialisés (sciences, politique, ingénierie, architecture, art, commerce et marketing, journalisme…). Elles incluent deux années de préparation initiale et délivrent des diplômes de niveau bac+5, équivalent au master des universités.

#2 S’organiser

Face aux multitudes de formations proposées, il est important de faire de l’organisation la clé de vos recherches. Pour ne pas vous éparpiller et vous assurer une orientation dans les meilleures conditions qui soient, voici quelques règles à suivre :

  • Prenez-vous y à l’avance, vous aurez ainsi plus de temps pour définir vos intérêts et mûrir votre réflexion.
  • Parlez-en à vos proches, ils sont probablement passés par des étapes similaires et vous connaissent, ils sauront vous aiguiller. Leur aide sera également non négligeable dans les démarches administratives des inscriptions.
  • Faites-vous une liste, séparez les formations qui vous attirent et celles que vous êtes sûr de ne pas vouloir suivre, puis pesez les “pour” et les “contre” de chaque formation. Garder une trace écrite vous permettra d’avoir les idées claires sur les critères déterminants dans la sélection des formations : ville, coût, durée, débouchées, etc.

Pour affiner votre projet d’orientation, votre réflexion doit se faire en entonnoir : commencez par identifier le ou les secteurs qui vous intéressent. Concentrez-vous ensuite sur les métiers que proposent ces secteurs et notez ceux qui vous plaisent. A partir de cette liste, cherchez les cursus par lesquels atteindre ces métiers. Vous aurez alors déjà quelques pistes d’orientation à éclaircir par la suite.

#3 S’informer dans un CIO

 Les CIO, Centres d’information et d’Orientation, sont des lieux dédiés à la documentation, l’écoute et le conseil. Présents sur l’ensemble du territoire, ils possèdent un fonds documentaire sur les études, les formations professionnelles, les qualifications ainsi que les professions et proposent un service d’auto-documentation permettant d’effectuer ses recherches à partir de ses intérêts et de son niveau scolaire.

Les CIO sont tenus par du personnel de l’Éducation Nationale. Des psychologues sont présents sur place pour vous accompagner dans la définition de votre projet d’avenir en fonction de vos centres d’intérêts et compétences avec l’appui éventuel de questionnaires d’intérêts. Ce bilan de personnalité pourrait potentiellement confirmer des idées que vous aviez déjà.

La documentation disponible concerne :

  • Les études, les examens et les diplômes de la 6e à l’enseignement supérieur
  • La formation professionnelle (à plein temps / par alternance) – la formation continue
  • Les métiers, les secteurs professionnels et leurs débouchés
  • Les concours de la Fonction Publique

Consultez cet annuaire pour trouver un CIO proche de chez vous !

#3 Visiter des salons de l’orientation

Les salons étudiants sont des événements qui rassemblent différents établissements de l’enseignement supérieur. Généralistes ou spécialisés dans un secteur, leur but est de faire connaître les différentes formations, filières ou spécialités proposées. Ils représentent une excellente opportunité d’entrer en contact avec les professionnels et les étudiants de ces formations. Ce sont les interlocuteurs les mieux placés pour vous donner des détails sur les programmes et les perspectives de carrière d’une part, et sur le rythme du post-bac, les difficultés que vous pourriez rencontrer, les modalités d’inscription et les profils des étudiants de ces cursus d’autre part.

Ne vous fermez pas les portes : si une école qui n’est pas dans votre secteur cible vous intéresse, prenez tout de même le temps de poser quelques questions. Le témoignage des étudiants pourrait vous donner envie d’en découvrir un peu plus sur le programme proposé.

#4 Participer aux portes ouvertes des établissements

Organisées jusqu’au mois de mars par la plupart des établissements d’enseignement supérieur, les journées portes ouvertes facilitent les échanges entre professeurs et futurs étudiants et familiarisent les visiteurs avec les lieux. Comme les salons de l’orientation, ces journées sont l’occasion d’obtenir des réponses concernant les diplômes et les formations proposées, l’organisation de la scolarité ou du cursus, les programmes, les stages, les séjours à l’étranger, les poursuites d’étude, les débouchés…

Pour connaître les dates de ces portes ouvertes, il faut se renseigner directement auprès des écoles et universités, sur leur site internet ou bien lors des salons étudiants.

#5 Etre accompagné par un coach scolaire

L’incertitude quant à la voie à prendre, l’anxiété à l’approche d’étapes clés du parcours scolaire ou simplement un manque de motivation et de confiance en soi sont des situations qui nécessitent l’intervention d’un coach scolaire.

Chez Cours Legendre, le coaching est assuré par des professionnels reconnus dans leur domaine. Ils accompagnent les enfants et adolescents, du primaire au secondaire, dans leur épanouissement personnel et leur réussite scolaire de manière individualisée. L’objectif premier du coaching : les amener à une réflexion personnelle sur leurs aspirations, attentes, atouts, craintes ou encore faiblesses afin qu’ils se fixent des objectifs personnels scolaires et/ou professionnels.

Cette approche individualisée s’appuie sur :

  • Une identification des ressources personnelles des élèves, afin de mieux les mobiliser dans leur apprentissage
  • Une approche concrète et complète dans laquelle tous les registres sont abordés : espace de travail, prise de notes, mémorisation, nutrition, sommeil, confiance en soi, gestion du stress, usage des outils technologiques …
  • Des propositions de méthodes, outils et techniques à intégrer au quotidien
  • Des échanges et des mises en situation

Retrouvez le coaching scolaire Cours Legendre ici !

#6 Le plan B, à ne pas délaisser !

Ne vous focalisez pas sur une seule idée, pensez à un plan B ! Si vous misez tout sur une seule et même formation dans une seule et même école, vous prenez le risque de ne pas être accepté et de devoir trouver une solution à la hâte. Envisagez donc plusieurs possibilités en amont, d’où l’importance de bien organiser vos recherches.

Par ailleurs, il ne faut pas craindre de se tromper. Si vous vous rendez compte que la formation entamée ne vous convient pas, réorientez-vous sans attendre ! Vous aurez tout de même acquis des compétences qui vous seront utiles dans votre poursuite d’études.

Pour résumer, une fois que vous vous serez familiarisé avec le monde du supérieur et que vous aurez défini vos envies, allez à la rencontre des professeurs et des étudiants. Si vous vous sentez perdu, demandez à votre entourage et à des professionnels de l’orientation de vous accompagner. Avec une bonne organisation, vous saurez trouver votre voie (même si ce n’est pas du premier coup) !